Navigation – Plan du site
Ximena González

Iguana Roja

07/02/2005

Iguana Roja est née du désir de mettre en lumière des talents d’horizons divers et de faire partager une pluralité de regards. S’interrogeant sur les multiples facettes de la réalité des mondes et des cultures, la revue s’inscrit dans un mouvement de va-et-vient qui cherche le sens de ce qui unit le passé et le présent.

« Iguana Roja » est divisée en quatre univers. « Littérature » : publication de romans, nouvelles, et poèmes (en majorité inédits) ; « Expositions » : galerie virtuelle de photographies et d’arts plastiques, mais aussi vidéos, musique ; « Regards sur… » : la philosophie, la politique, l’histoire ; et surtout, un accent inédit est mis dans la quatrième partie sur l’histoire et la culture du continent sud-américain avec la publication d’extraits et de dossiers de la revue «Crisis ». Cette dernière partie sera le support à l’élaboration de dossiers thématiques, nous permettant d’établir de véritables outils historiques de recherche, où la vision de la revue argentine des années 70 sera mise en regard et en dialogue avec celles de penseurs contemporains.

« Crisis », créée par Federico Vogelius, est l’œuvre des plus grands intellectuels et artistes sud-américains de l’époque et est parue en Argentine de 1970 à 1973. La revue a eut pour vocation la publication d’essais, d’interviews, de nouvelles, de pensées, de créations plastiques, etc., qui touchent aux thèmes les plus variés, toujours dans une optique à la fois réflexive et engagée. Elle n’a donc malheureusement pas survécu à la dictature argentine et aux machinations du « Plan Condor », et reste encore aujourd’hui difficile à trouver. Ainsi, trente ans après, « Iguana roja » se propose de re-publier, en respectant les droits d’auteur, des fragments de la revue qui montrent comment, d’un certain point de vue, Nietzsche avait raison de dire que l’histoire est cyclique : le continent continue de subir des calamités qui ressemblent fort à celles du passé. « Notre Amérique » est toujours nostalgique de ces figures intellectuelles et artistiques qu’elle a enfantées.

Iguana Roja nació del deseo de dar a conocer talentos de horizontes diversos y de compartir una pluralidad de miradas. A partir de interrogaciones sobre las múltiples facetas de la realidad y las culturas, la revista se inscribe en un movimiento de va y viene cuyo fin es la búsqueda del sentido de eso que une el ayer y el hoy. Iguana Roja está dividida en cuatro universos. « Literatura » : publicación de novelas, cuentos y poemas (en su mayoría inéditos); « Exposiciones » : galerías virtuales de fotografía, artes plásticas, video y música; « Miradas sobre… » : la filosofía, la política, la historia; y en el cuarto universo se encuentra una publicación inédita en la web que tiene que ver con la historia y la cultura del continente suramericano: nos referimos a la publicación de fragmentos y dosieres de la revista « Crisis ». La visión de esta revista argentina de los anos setenta será confrontada con la de autores contemporaneos permitiéndonos así de donar verdaderas herramientas de búsqueda en el campo histórico.

« Crisis », creada por Federico Vogelius, fue editada en Argentina de 1970 a 1973. Es el resultado de la contribución de los más grandes intelectuales y artistas suramericanos de la época. Comprometida políticamente, « Crisis » no sobrevivió a la dictadura argentina y a la táctica del « Plan Condor » y hoy día es de difícil acceso.Hoy día, después de 30 años, « Iguana Roja » se pone como propósito la re-publicación de fragmentos de la revista que, en todo respeto por los derechos de autor de la misma, muestran cómo desde un cierto punto de vista tenía razón Nietzsche cuando decía que la historia es cíclica: el continente sigue sufriendo calamidades muy parecidas a la de otrora. “Nuestra América” sigue añorando a todas esas figuras intelectuales y artísticas que ella misma parió.

Haut de page