Navigation – Plan du site
Aude Argouse

Ahora... y en la historia

21/01/2008

En ligne depuis octobre 2006 et fait par des historiens mais destiné à un vaste public, Ahorahistoria est un webzine péruvien dont l'acronyme AHORA signifie Association Historique Orientée vers la Réalité Américaine. Il est réalisé par des étudiants et des enseignants en réaction à "l'hémiplégie" de la science historique au Pérou. Cette paralysie est due, selon les fondateurs du site, au désintérêt des pouvoirs publics péruviens pour l'éducation et l'aspect trop académique de l'histoire dominante dans ce pays. Trop académique, c'est-à-dire trop éloignée des "intérêts de la population". Ce webzine tout à fait sérieux a donc pour vocation d'informer, de partager des informations et de former la curiosité des lecteurs à la discipline histoire durement menée par l'Etat et les professeurs d'université.

Outre des adresses très utiles pour les recherches en histoire andine, hispanique et contemporaine, ce site propose des articles sur des événements récents ainsi que des renvois vers des blogs spécialisés, tels celui de Nicanor Dominguez sur l'histoire des Andes du Sud, de Francisco Vallejos sur l'architecture préhispanique ou encore Lydia Fossa et son travail d'analyse des textes de chroniqueurs. Il y a aussi des liens vers des sites plus généralistes tels celui de Anthropology.net ou encore vers des sites très éclectiques tels celui de "reporter de l'histoire".

Partant du principe que "derrière chaque interprétation de l'histoire il existe une mentalité propre à un contexte social déterminé et à un temps historique spécifique", les fondateurs du site insistent sur l'aspect politique de toute analyse historique. L'action des historiens, par leurs dits et leurs écrits, devient par conséquent une action politique dès lors qu'elle a vocation a être diffusée, en particulier au-delà des cercles académiques. Cependant, Ahorahistoria ne se réclame pas de l'histoire immédiate. Bien que le risque existe ici comme ailleurs que les interprétations des faits historiques ou contemporains se confondent avec les "mises en histoires" de l'histoire, ce site apparaît in fine comme le portail d'une riche et opportune blogosphère des histoires de l'histoire.

Haut de page