Navigation – Plan du site
Adeline Joffres

Historizar el pasado vivo en América latina

18/03/2008

Comme en fait souvent mention Nuevo-Mundo, il faut saluer l’initiative de « e-publications » s’aventurant à revisiter l’histoire récente en général, et celle des pays latino-américain en particulier. Comme son nom l’indique, c’est le cas de « Historizar el pasado vivo » qui met à la disposition des chercheurs, de manière entièrement gratuite, 36 travaux académiques portant sur l’histoire récente de l’Amérique latine à travers le prisme de l’évolution politique, économique et sociale, de trois pays en particulier : l’Argentine, le Pérou et le Chili.

Les articles sont regroupés en sept dossiers intitulés : « Vérité, justice et mémoire », « L’Argentine, le temps long de la violence politique », « Le Chili : les chemins de l’histoire et de la mémoire », « Le Pérou : analyser vingt ans de violences récentes », « Archives pour un passé récent et violent : Argentine, Chili, Pérou », « Le passé vivant : cas parallèles et précédents », « Histoire récente et responsabilité sociale ». A cela il faut ajouter que chacune de ces rubriques est précédée d’une introduction et que les dossiers ainsi constitués regroupent les réflexions d’historiens et d’historiennes dont la diversité et la richesse donnent son originalité à l’initiative.  

Par ailleurs, il est également intéressant de pouvoir effectuer des recherches thématiques à l’aide de la rubrique « conceptos » (concepts) en cliquant sur des mots clés renvoyant aux articles publiés en relation. Un récapitulatif du contenu des sept dossiers est accessible dans la rubrique « Contenu de cette publication » (Contenido de esta publicaciόn).

Pour ce qu’il reste des aspects pratiques, ce « livre électronique » (libro electrόnico) -tel qu’il est décrit par sa directrice de publication, Anne Pérotin-Dumon- récemment apparu sur la toile est également accessible via la page d’accueil du site web du Centre d’Ethique de l’Université Alberto Hurtado au Chili : http://etica.uahurtado.cl/html/index.html. Ajoutons aussi que le site possède une sélection de sites Internet certes non exhaustive (une partie dédiée à des Institutions internationales d’intérêt, puis trois autres aux pays mis en avant dans le site), mais qui présente des « liens-pays » intéressants, notamment pour des recherches spécialisées sur l’Argentine, le Chili et le Pérou. Enfin, et il faut le saluer comme il se doit, cette initiative présente l’énorme avantage de posséder une version anglaise que je qualifierais d’« intégrale » (textes et présentation de rubriques entièrement traduits).

Haut de page