Navigation – Plan du site
Les films post-11 septembre – Le regard du cinéma sur un changement d'époque
Boris Jeanne

Faire voter les morts

Homecoming, de Joe Dante, Masters of Horror saison 1 épisode 6, États-Unis, 2005, 60mn
[20/04/2008]

Entrées d’index

Mots clés :

XXe siècle

Keywords :

20th century

Géographique :

Etats-Unis
Haut de page

Texte intégral

1Le film de zombie a toujours été politique. Marxiste même, associant dans une lecture rapide du Capital les morts-vivants et le Lumpenproletariat, et s’en prenant vivement à la société de consommation, que ce soit chez les fondateurs (George Romero) ou leurs épigones (L’armée des morts de Zack Snyder se passe dans un centre commercial). En contexte post-11 septembre, ce sont Bush et Fox News qui en deviennent la cible, et le film de zombie réalisé par Joe Dante pour la première saison de la série télévisée Masters of Horror propose de déconstruire l’insupportable désinformation menée par l’administration américaine depuis le début de la guerre en Irak.

2La Maison Blanche, pour justifier le nombre impressionnant de GI’s morts entre le Tigre et l’Euphrate, se met à communiquer sur un thème nauséabond : si ces soldats morts pour la liberté et contre le terrorisme pouvaient voter, ils reconduiraient l’administration sortante  [= Bush] par devoir patriotique. On voit alors affluer dans les bureaux de votes des soldats morts-vivants issus des fameux cercueils infilmables recouverts d’un drapeau étatsunien, mais pour voter démocrate ! La bataille s’engage alors entre le gouvernement, qui ne veut pas laisser voter ces zombies (les morts ont-ils le droit de voter ?), et ces armées trépassées qui viennent clamer aux oreilles du monde qu’ils sont morts pour rien et qu’il est temps d’arrêter les frais. Puisque nous sommes dans une série de moyens-métrages horrifiques réalisés sur commande pour la télévision (Showtime), la lutte ne s’en tient pas au seul cadre institutionnelle et démocratique, l’armée régulière charge les zombies et les combats proposent leur lot d’images dégoulinantes.

3Joe Dante (Gremlins) n’en est à son coup d’essai en matière de pamphlet dénonçant l’hypocrisie patriotique et militariste des États-Unis (voir son Second Civil War, déjà pour la télévision) et muscle son propos dans la conclusion : face-caméra, un zombie mort au Viêt-Nam venu rejoindre ses camarades d’Irak explique que si on ne reconnaît pas le droit de vote des soldats morts au combat, alors il ira chercher en enfer tous les régiments américains des conflits passés – et on voit alors lui passer dans le dos une charge de cavalerie issue de la guerre de Sécession !

Haut de page

Table des illustrations

URL http://nuevomundo.revues.org/docannexe/image/30619/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 46k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Boris Jeanne, « Faire voter les morts », Nuevo Mundo Mundos Nuevos [En ligne], Images en mouvement, 2008, mis en ligne le 20 avril 2008, consulté le 27 avril 2017. URL : http://nuevomundo.revues.org/30619

Haut de page

Auteur

Boris Jeanne

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Nuevo mundo mundos nuevos est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page