Navigation – Plan du site
Adeline Joffres

Site web de ressources pour la paix

14/07/2008

Le site Irenees de ressources pour la paix s'est constitué en association depuis 2002. Il regroupe de nombreux partenaires qui lui permettent de coordonner et d'organiser des missions pour les auteurs qui l'alimentent. L'équipe, qui cherche à construire une nouvelle manière de concevoir et d'analyser la paix et les problématiques liées suit, en guise de guide méthodologique, ces trois principes :

  • L’action sur le terrain et l’élaboration de savoirs.

  • La dénonciation critique et l’élaboration de propositions.

  • L’éthique de la conviction et l’éthique de la co-responsabilité.

    Quel intérêt alors que ce site par ailleurs très élaboré, fourni et alimenté pour le chercheur américaniste? Un intérêt direct est l'approche géographique de la paix (et, par conséquent, de son versant conflictuel) à laquelle l'internaute peut accéder via la rubrique "Fiches". Une rubrique entière est effectivement consacrée à la "Paix aux Amériques" (http://www.irenees.net/fr/motscles/geo/motcle-geo-1.html) et regroupe des analyses et entretiens portant sur l'Amérique centrale, du Sud, latine, du Nord (voir pays) ainsi que sur des pays ou zones locales (Argentine, Bas Astrato, Bolivie, Brésil, Canada, Caraïbes, Chiapas, Chili, Colombie, Costa-Rica, Cuba, Cusco, El Darien, Le Salvador, l'Equateur, les Etats-Unis, Guatemala, Haïti, Honduras, Mexique, Nicaragua, Nouvelle-Orléans, Pérou, Puebla, Région andine, Région du Machu Pichu, République Dominicaine, Venezuela).

    Mais en plus d'avoir librement accès à une liste exhaustive d'analyses, le chercheur américaniste valorisera la diversité de ces dernières et des matériaux proposés : témoignages par le biais d'entretiens, analyses de fond (politiques, historiques, sociologiques), compte-rendus de travail de terrain...etc. Autant dire que ces études, proposées par des chercheurs, étudiants, professeurs, experts et autres -c'est-à-dire des professionnels du savoir qui suivent, qui plus est, une méthodologie bien déterminée-, et qui résultent d'un travail de terrain approfondi pour la plupart, ont une valeur inestimable pour le chercheur américaniste qui ne peut pas toujours se rendre sur son terrain. Les analyses et témoignages sur la région de Bas Astrato en Colombie et sur le pays en général, d'une redoutable actualité après les rebondissements de ces derniers jours, aident par exemple à cerner une réalité complexe sabottée par des élans médiatiques incontrôlés. Et cela n'est qu'un exemple.

    Par ailleurs, l'un des objectifs de l'association étant le multilinguisme, des dossiers sont disponibles en français, en anglais et en espagnol, mais l'ouverture vers d'autres horizons est lancée (Afrique, Asie...).

    Il ne me reste donc plus qu'à laisser au lecteur le plaisir de découvrir un site si riche qui élargit considérablement notre vision et notre approche de la thématique de la "paix" dans une perspective de rigueur, éthique et pédagogique.

  • Haut de page