Navigation – Plan du site
Luc Capdevila

Site du Centro de Documentación y Archivo para la Defensa de los Derechos Humanos(CDyA)

19/12/2008
site-du-centro-de-documentacion-y-archivo-para-la-defensa-de-los-derechos-humanos-cdya

Site officiel de l’organisme chargé de conserver et de mettre à disposition du public les archives de la répression de la dictature du général Stroessner (1954-1989), désignées au Paraguay sous le nom d’« Archives de la Terreur » ou d’« Archives de l’Horreur ». On rappellera que celles-ci furent découvertes par hasard dans un commissariat d’Asunción en 1992, et qu’elles constituent non seulement un corpus fondamental sur la dictature paraguayenne, mais également, à travers son implication, l’un des rares fonds connus de l’« opération Condor ». Le fonds a été complété par la suite avec l’apport de nouvelles archives publiques captées par des magistrats paraguayens. Ces derniers, avec l’aide d’ONG organisèrent ce Centre de documentation et d’information sur la dictature, installé dans les locaux du Palais de Justice à Asunción. En 2000, à sa demande, une mission de l’UNESCO dirigée par Alain Touraine vint statuer sur la situation de ce fonds, à la suite de laquelle une partie de la documentation a été microfilmée et digitalisée. Ces sources sont notamment consultables en France à la BDIC (Université de Nanterre).

Le site informe sur l’Association, son histoire, ses objectifs, son éthique, ses partenaires. Mais il intéressera principalement le chercheur par sa rubrique « Documentos » qui fournit un descriptif qualitatif et informatif de la documentation conservée. Il ne s’agit pas d’un véritable catalogue ou répertoire, mais d’un recensement nominatif des cahiers, des dossiers, des liasses, de la collection photographique consultables par le public, à partir duquel l’internaute est en mesure de se faire une idée assez précise du type de sources disponibles. Quelques documents numérisés, à la résolution médiocre, sont mis en ligne à titre d’illustration. On y trouvera également les coordonnées de l’Association afin de la contacter pour toute demande d’information complémentaire.

Pour conclure, précisons l’existence d’un rapport sur la répression stroniste publié au Paraguay à l’initiative des découvreurs – magistrats et intellectuels – des « Archives de la Terreur ». Dans l’esprit des pratiques culturelles paraguayennes, l’ouvrage consiste pour l’essentiel dans une compilation raisonnée de documents extraits de ce fonds. Régulièrement enrichi, il en est à sa cinquième édition : Alfredo Boccia Paz, Myriam González, Rosa Palau, Es mi informe. Los Archivos Secretos de la Policía de Stroessner, Asunción, CDE/ServiLibro, 2006, 482 p. (pour la cinquième édition/1994 pour la première édition).

Haut de page