Navigation – Plan du site
Autour de The Wire : regards croisés sur un objet en voie de légitimation
Antoine Faure et Antoine Maillet

Introduction

The Wire : de David Simon et Ed Burns (créateurs), Etats-Unis, 2002-2008 (5 saisons soit 60 épisodes interrompus entre 2004 et 2006). Format : 58 min. Diffusion initiale sur le réseau nord-américain HBO.
[25/03/2009]

Texte intégral

1Au fil de ses cinq saisons de diffusion sur le réseau nord-américain HBO (2002-2008), la série américaine The Wire (« Sur écoute » dans sa version française) a discrètement construit un succès critique qui lui permet, alors qu’elle s’est aujourd’hui achevée, d’enfin élargir son public. Néanmoins, si elle étend sa capacité de diffusion, la série n’en est pas pour autant projetée sur tous les écrans européens ou latino-américains. Loin de là.

2Sur le Vieux-Continent, The Wire commence à peine à déborder les cercles de fanatiques du genre série, via Internet notamment. Le grand public est, quant à lui, toujours cantonné aux séries policières traditionnelles (Les Experts, NCIS, 24, Cold Case…) et autres drames proches de l’esprit de Desperate Housewives.

  • 1  Sous le pseudo « Max Renn », le créateur du blog Videodrome a publié une dizaine de « posts » au s (...)
  • 2  Gaspar Ramírez fait une critique de The Wire qui s’insère dans  une réflexion plus globale sur la (...)

3La diffusion de The Wire est encore plus faible en Amérique Latine. Outre quelques blogs et forums virtuels1 précurseurs qui ne cessent de vanter les mérites de l’oeuvre de David Simmons et Ed Burns, ils sont peu nombreux parmi les latino-américains à répondre à la question « Conoces la serie The Wire ? » par l’affirmative. Mais il semble que la série fasse tranquillement son chemin, puisque le plus vieux journal du continent, El Mercurio chilien, lui a consacré un article au format magazine, le dimanche 22 mars 20092.

4Parmi ces téléspectateurs, deux doctorants français en science politique qui vivent à Santiago du Chili ont décidé de passer cet objet fascinant d’originalité, au tamis des outils des  sciences sociales. Dans « Le fil d’Ariane sociologique de la complexité urbaine américaine », Antoine Faure cherche à caractériser la démarche même de cette production socioculturelle qu’est la série The Wire, en analysant son contexte de réalisation, son objet central, et le ton déployé par les auteurs au fil des soixante épisodes. En lui prêtant un caractère sociologisant, il s’interroge sur les méthodes, les procédés et les lieux de recherche en sciences sociales. De son côté, dans « Une série TV comme terrain d’étude », Antoine Maillet trace les grandes lignes d’une réflexion sur la représentation des processus de politiques publiques dans la production télévisuelle et cinématographique, à travers des exemples tirés de la série qui pourraient se prêter à une analyse comparée.

5Ces deux articles, issus d’un dialogue fructueux entre leurs auteurs, nous permettent de poursuivre la voie ouverte dans notre revue par les chroniques cinématographiques de Manuel Gárate. Elles appellent à la réalisation de plus amples travaux scientifiques sur le phénomène de séries télévisées, ces objets qui transforment notre relation au support audiovisuel, et donc notre représentation socioculturelle, en gagnant peu à peu une légitimité artistique jusque là réservée au septième art.

Haut de page

Notes

1  Sous le pseudo « Max Renn », le créateur du blog Videodrome a publié une dizaine de « posts » au sujet de The Wire, voir http://videodrome.wordpress.com/2008/07/13/el-final-de-the-wire/ ; on peut aussi trouver une brève discussion à ce sujet sur  http://www.antronio.com/comunidad/f141/que-opinan-de-wire-307845/

2  Gaspar Ramírez fait une critique de The Wire qui s’insère dans  une réflexion plus globale sur la crise financière, la guerre en Irak et les critiques adressées aux média selon la représentation qui en est faîte dans les séries diffusée actuellement. Voir  « La ex caja idiota que atrapa la realidad », El Mercurio, 22/03/09, p. A8, consultable sur  http://diario.elmercurio.com/2009/03/22/internacional/_portada/noticias/CCE3E4D8-3CC7-4CC5-94B0-8B1EAE603CF7.htm?id={CCE3E4D8-3CC7-4CC5-94B0-8B1EAE603CF7}

Haut de page

Table des illustrations

URL http://nuevomundo.revues.org/docannexe/image/55737/img-1.png
Fichier image/png, 67k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Antoine Faure et Antoine Maillet, « Introduction », Nuevo Mundo Mundos Nuevos [En ligne], Images en mouvement, 2009, mis en ligne le 25 mars 2009, consulté le 27 avril 2017. URL : http://nuevomundo.revues.org/55737

Haut de page

Auteurs

Antoine Faure

Articles du même auteur

Antoine Maillet

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Nuevo mundo mundos nuevos est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page