Navigation – Plan du site
Anja Bandau

Manioc

26/03/2010
manioc

Créé par le service de documentation de l’Université des Antilles et de la Guyane, Manioc est un portail numérique qui met à disposition de l’internaute une bibliothèque de recherche et de formation spécialisée sur la Caraïbe, l'Amazonie, le Plateau des Guyanes et les régions ou centres d'intérêt liés à ces territoires.


Elle contient une base de données de textes historiques, d’images et de documents sonores issus de recherches contemporaines portant sur les Caraïbes francophones et de la Guyane. Il s’agit d’un ensemble très stimulant parce que pluridisciplinaire et brassant divers médias.
Dans la rubrique patrimoine numérisé on trouvera des sources historiques portant sur l’histoire coloniale et l’abolition, ainsi que des documents concernant l’histoire culturelle, sociale, économique et politique. La section iconographique, propose dans une résolution très satisfaisante des vues de villes, diverses cartes et des scènes de la vie quotidienne.


La section consacrée aux travaux de recherche recense avant tout les activités et résultats des laboratoires associés au site, et reflète de ce fait des disciplines et champs d’études, allant de mémoires pharmacologiques à la traduction créole du Caligula de Camus, en passant par des articles et conférences de Raphael Confiant sur la langue créole. La section « Audio/Video » présente également des extraits de conférences, parmi d’autres documents.


Autre vitrine des recherches menées en Guyane et dans les Caraïbes, la revue électronique Études caribéennes, trimestrielle, est publié par ce site en français, anglais et espagnol.
Le moteur de recherche propose comme variables le nom d’auteur, le titre et la thématique ainsi que l’origine du document (Archives départementales de la Guadeloupe, Bibliothèque municipale de Pointe-à-Pitre, Université des Antilles et de la Guyane. Service commun de la documentation) permettant une navigation aisée. Il montrera son efficacité au fur et à mesure que s’étofferont les différentes rubriques, dont certaines semblent pour l’instant quelque peu désaffectées.


La bibliothèque n’est qu’à ses débuts, souhaitons-lui des progrès rapides et surtout constants, mais aussi qu’elle trouve des partenaires de coopération assidus prêts à contribuer à son élargissement : c’est que le site est conçu comme un projet ouvert et invite quiconque est intéressé à y participer.
 

Haut de page