Navigation – Plan du site
Jean-Christophe Dauphin

Guide du chercheur américaniste à Brown University, Providence, Rhode Island, USA

[16/12/2016]

Texte intégral

1Comptant parmi les universités les réputées de la côte est des États-Unis, Brown University, située à Providence, dans l’état du Rhode Island, est sans nul doute un point de passage recommandable pour le chercheur en histoire hispano-américaine. L’objectif de ce court article sera de proposer aux personnes intéressées quelques pistes afin de faciliter leur séjour dans l’Ocean State et de le rendre le plus enrichissant et productif possible.

Brown University

2Fondée en 1763, Brown University, membre de l’Ivy League, est la septième plus ancienne université du pays1 et propose une riche collection de documents, anciens et contemporains, utiles pour les chercheurs américanistes. Au sein de cette institution, deux centres sont particulièrement recommandés pour notre propos.

Entrée principale de Brown

Crédit : Jean-Christophe Dauphin

John Carter Brown Library

3Située sur le Main Green de l’université, cette bibliothèque aux allures de temple classique possède une collection très riche de documents historiques principalement liés à l’Amérique du Nord et du Sud, depuis la découverte jusque 1825.

Main Green

Crédit : Jean-Christophe Dauphin

4La collection est principalement constituée de 50.000 livres rares, d’imprimés en tout genre et de manuscrits.2 Celle-ci est divisée en quatre sections principales. La première section est consacrée à des imprimés européens. Nous n’en parlerons pas davantage dans la mesure où les imprimés latino-américains feront plus spécifiquement l’objet de la deuxième partie de cet article. La deuxième section compte de près de 7.000 titres issus de l’Amérique hispanique, il est possible d’y consulter de nombreux journaux, livres rares et de dévotion, de serments, des placards, des pamphlets, des documents éducatifs, jusqu’à des manuscrits de Miguel Hidalgo.3 La richesse de ce fonds est particulièrement importante et continue de s’accroître, conformément à la politique de l’établissement. Le décrire plus amplement serait un travail très intéressant, mais de longue haleine, auquel nous ne prétendons pas ici. Retenez simplement qu’il s’agit d’une des premières bibliothèques à fréquenter aux Etats-Unis. Le troisième, quant à lui, est composé de 40.000 imprimés nord-américains ayant comme terminus ante quem 1801.4 Par ailleurs, la JCBL regorge également de plusieurs milliers de cartes, d’environ quatre cents codex, de manuscrits, des « Business Papers » issus des échanges entre l’État de Rhode Island et l’Europe, les Caraïbes, l’Amérique du Sud et l’Asie pour la période comprise entre le XVIIIe et la première moitié du XIXe siècle.5 Enfin, le dernier fonds qu’il convient de mentionner est riche de dessins et documents iconographiques imprimés.6

5En outre, la JCBL, dans la continuité de sa politique de libre accès, développe sa collection numérique qu’elle publie et met continuellement à jour sur le site Archive.org.

Façade de la John Carter Brown Library

Crédit : Jean-Christophe Dauphin

6Contrairement aux procédures qu’il est coutume de voir en Europe, l’accès y est très simple. Dans cette bibliothèque, il ne vous sera demandé aucune lettre de présentation, curriculum vitae ou projet de recherche. En effet, la JCBL met un point d’honneur à l’open accès et la gratuité de ses services.

7Néanmoins, deux formalités très simples vous seront requises. La première est une préinscription sur le site web de la bibliothèque, dans la section « Create a JCB Aeon Account », en y incorporant vos données personnelles. La deuxième se déroule lorsque vous êtes sur place : fournir deux preuves d’identité avec photographie. En ce qui me concerne, je leur ai présenté mon passeport et ma carte d’identité, mais les permis de conduire, cartes de chercheurs, de doctorants ou d’étudiants sont également valables.

8Comme dans de nombreux centres de recherches, il est demandé de signer le registre à l’arrivée et à la sortie, de mettre sac à dos et veste dans un vestiaire gratuit à disposition des lecteurs. Il est également nécessaire de se laver et désinfecter les mains avant l’utilisation des documents mis à votre disposition. Le personnel y veillera tout particulièrement les premiers jours de votre séjour. Il convient d’ailleurs de souligner la grande disponibilité et sympathie des bibliothécaires qui vous serviront avec le sourire, efficacité et professionnalisme. N’hésitez pas à leur demander de l’aide tant pour vous y retrouver dans les collections que dans la manipulation de documents abîmés, imposants, volumineux ou délicats. La bibliothèque ouvre du lundi au vendredi à 9h. Ses heures de fermeture, en revanche, varient : lundi, mardi et vendredi, elle clôt ses portes à 17h. Néanmoins, les mercredis, en raison des évènements et conférences organisés par la JCBL, auxquels les lecteurs, d’ailleurs, sont cordialement invités, l’établissement ferme à 15h. C’est la raison pour laquelle il est possible d’y rester jusqu’à 19h les jeudis. Il est également intéressant de savoir que tous les documents peuvent être photographiés gratuitement sans limites.

Salle de lecture de la JCBL

Crédit : Jean-Christophe Dauphin

9Pour consulter un document issu des collections, il convient de se rendre, dans un premier temps sur le site Classics Josiah Brown Univeristy Library Catalog. Après avoir indiqué les mots-clés nécessaires, sélectionnez dans « Limit search to » la mention « JCB – John Carter Brown ». La demande envoyée, le moteur de recherche fournira différents titres. Cliquez sur celui qui vous intéresse pour accéder à une autre page afin d’obtenir les détails. Sur celle-ci, vous trouverez « Locate this (click below) JCB REF – Request ». Il s’agit d’un lien qui ouvrira une nouvelle page, où vous devrez vous identifier pour commander l’imprimé ou le manuscrit désiré. Cette identification est la même que celle créée au début (JCB Aeon Account), lorsque vous avez initié la procédure d’inscription. Vous devez y indiquer la date à laquelle vous souhaitez consulter le dossier. L’application permet d’entrer un nombre important de demandes, que vous pourrez répartir sur la durée de votre séjour. Ceux-ci sont disponibles à raison de trois services par jours, 9h, 11h30, 14h, pour un maximum théorique de cinq documents par demande.

10La John Carter Brown Library possède également des fellowships afin d’offrir des séjours de recherches pour des courts et longs séjours. Toutes les informations nécessaires sont disponibles sur la page web de la bibliothèque.

11Coordonnées :
Adresse : Main Green. Brown University. Providence, 02906. Rhode Island.
Tél. : +1 401-863-27-25.
Fax : +1 401-863-34-77.
Courriel : jcb-events@brown.edu
Web : https://www.brown.edu/​academics/​libraries/​john-carter-brown/​
Web du catalogue : http://josiah.brown.edu
Web du catalogue numérique : https://archive.org/​details/​JohnCarterBrownLibrary

John D. Rockefeller, Jr. Library

12Située à deux pas du campus principal de Brown, la John D. Rockefeller Jr. Library, communément appelée « the Rock » est un bâtiment de quatre étages en surface et trois en sous-sol, dédié aux sciences humaines et sociales.

13En ce qui concerne les études américanistes, les rayonnages se situent au troisième étage, sections E et F. Vous y trouvez un nombre impressionnant d’ouvrages qu’il serait ici impossible de détailler.

14Durant votre séjour, n’hésitez pas à vous connecter aux bases de données et revues électroniques, telles que JSTOR. En effet, vous pourrez disposer d’un accès complet et faire le plein d’articles pas toujours disponibles en Europe.

15Pour y accéder, plusieurs possibilités sont envisageables. La première consiste à demander une lettre d’accès de la part d’un membre de la faculté ou du corps professoral. La deuxième, pour les étudiants non diplômés, est de présenter une lettre de présentation et sa carte d’étudiant, sollicitant l’accès. Enfin la troisième, la moins intéressante, consiste à introduire une demande en tant que lecteur. Une carte peut être décernée pour une période de deux semaines. En cas de séjour plus long, des frais entre 50-75 $ peuvent être appliqués.

16Coordonnées :
Adresse : 10 Prospect Street / Box A. Providence, 02912. Rhode Island.
Tél. : +1 401-863-21-65.
Fax : +1 401-863-12-72.
Courriel : rock@brown.edu
Web : http://library.brown.edu
Web du catalogue : http://library.brown.edu/​about/​rock/​

John D. Rockefeller Jr. Library

Crédit : Jean-Christophe Dauphin

L’entrée aux États-Unis

Formalités avant le départ

17Pour les résidents européens, australiens, néo-zélandais, chiliens, japonais et sud-coréens jouissant d’une exemption de Visa, l’entrée sur le territoire est relativement simple, si la durée du séjour est inférieure à trois mois. Néanmoins, il convient d’être attentif à certains détails, afin de ne pas être recalé par les douanes américaines. De la sorte, il n’est pas permis ni de travailler ni d’étudier durant cette période.

18Tout d’abord, il est nécessaire de se munir d’un passeport électronique ou biométrique en cours de validité. La seconde étape consiste à vous identifier auprès du gouvernement américain et obtenir une autorisation de séjour. Pour ce faire, il faut vous rendre sur la page web des douanes américaines US Customs and Border Protection et remplir une demande d’Electronic System for Travel Authorization (https://esta.cbp.dhs.gov/​esta/​) communément appelée E.S.T.A. Cette démarche est une simple formalité qui ne pose généralement aucun problème, pas même de langue, car le site est proposé dans la plupart des langues des pays qui jouissent de ce programme. Vous devrez y inscrire vos données personnelles, numéro de passeport, coordonnées, le nom de vos parents, votre profession, votre employeur, l’adresse de votre hôtel, etc. Enfin, vous devrez répondre à une dizaine de « questions d’admissibilité » avant d’être redirigé vers une autre page où il vous sera demandé de payer 14 US$ afin d’obtenir l’accès aux USA. Si vous retournez plusieurs fois au pays de l’Oncle Sam, il ne sera pas nécessaire de réitérer cette démarche, car elle demeure valide pour 24 mois.

19En outre, il est également intéressant de savoir que si vous perdez le numéro de votre demande ou si vous devez l’actualiser, cela ne pose aucun souci, grâce à la saisie de vos données personnelles. Si une complication survenait à n’importe quelle étape, n’hésitez pas à contacter l’ambassade des États-Unis dans votre pays.

20Ensuite, vous devrez renseigner auprès de votre transporteur, des données supplémentaires (API), qui sont les mêmes que celles inscrites dans l’E.S.T.A. Chaque compagnie possède ses propres conditions et délais ; renseignez-vous en temps voulu afin d’éviter des désagréments.

21De plus, suite aux attentats du 11 septembre 2001, le gouvernement américain a édicté une autre loi, lui permettant d’ouvrir vos bagages afin de vérifier leur contenu. Deux solutions s’offrent à vous afin d’éviter que les douanes ne forcent la serrure. Si vous possédez une ancienne valise, dans ce cas il est recommandé de ne pas la verrouiller ou d’avoir recours à un cadenas ou une sangle T.S.A. Ceux-ci sont munis d’un verrou, soit à code, soit à clé, totalement sécurisé, mais dont les douanes possèdent un passe-partout leur permettant d’inspecter le contenu tout en vous assurant de son inviolabilité par des tiers. Si votre bagage est neuf, dans la plupart des cas, il est déjà muni de ce type de serrure.

Formalités au moment du départ

22Il est généralement recommandé d’arriver au moins trois heures avant le décollage à votre aéroport de départ. Après avoir effectué les contrôles habituels, vous serez une première fois interrogé par un agent sur les raisons de votre séjour aux Etats-Unis et la durée de celui-ci et votre date de retour. Il vérifiera votre passeport par la même occasion. Ensuite, au cours du vol, vous recevrez un formulaire bleu (CBP Form 6059B dont vous trouverez des exemples sur internet) avec, une nouvelle fois vos coordonnées, numéro de vol, compagnie, le nombre et le lieu des escales, et quelques questions sur la valeur du contenu que vous emportez, si vous avez été dans des fermes avant votre séjour… Conservez-le jusqu’à l’atterrissage.

  • 7 NB : si vous vous rendez aux USA, avec une bourse américaine, il sera necessaire de demander un VIS (...)

23À la sortie de l’avion, récupérez vos bagages, puis vous serez directement dirigé vers les douanes pour un petit interrogatoire. En tant que chercheur, j’ai toujours déclaré que je venais faire du tourisme, afin d’éviter toute confusion avec l’agent, qui pourrait croire que vous venez en quête d’un travail.7 Le préposé vous posera les questions habituelles : durée du séjour, où vous comptez vous rendre, avec qui vous voyagez, si vous avez des amis ou de la famille aux États-Unis. Il reviendra à plusieurs reprises sur certaines questions, en modifiant la formule afin de vérifier que vous ne mentez pas. Si tout est en règle, il vous sera demandé de scanner vos empreintes digitales : le pouce, puis les 4 autres doigts de chaque main. Ensuite, une photo sera prise et l’agent apposera un cachet sur votre passeport. Vous pourrez alors récupérer vos bagages. Enfin, il arrive qu’un dernier contrôle ait lieu afin de vérifier une nouvelle fois le contenu de votre valise. Vous devrez alors rendre le formulaire CBP Form 6059B, le bleu dont je vous ai précédemment parlé, à un agent à la sortie de la zone de sécurité. Vous voici, enfin, en Amérique.

Se rendre à Providence

24Depuis l’Europe, il existe deux possibilités simples pour arriver jusque Brown University. La première est de prendre un vol à destination de l’aéroport de Boston Logan, situé à moins de 100 kilomètres de Providence. La seconde, bien que plus onéreuse, est de s’envoler directement pour T.F. Green Airport Providence. N’ayant pas eu recours à cette deuxième option, je ne l’envisagerai pas, mais je joindrai un lien avec toutes les informations utiles.8

25Depuis Boston, vous pourrez relier Providence en train régional (MBTA), en express (AMTRAK), en bus (plusieurs compagnies). Les prix appliqués sont généralement abordables. Les services tels que UBER sont effectifs, mais plus onéreux pour de si longues distances, tandis que la compagnie Blablacar ne semble pas être utilisée sur la côte Est. Je renseignerai les coordonnées de ces agences dans la rubrique transport plus loin dans l’article. Notez que pour rejoindre South Station, la ville de Boston a mis en place un service gratuit de bus : il suffit de prendre la Silver Line.

Transports

Prix

Train régional

11,5 US$
Depuis South Station

Train express

15-70 US$
En fonction de l’heure / Depuis South Station

Bus

PeterPan Bus

Depuis Logan Airport

18-24US$

Greynhound /MegaBus

Depuis South Station

11-17US$

UBER

Entre 80-200 US$

Prix indicatifs appliqués en juillet 2016.

Transports

26La capitale de l’Ocean State n’a rien de comparable avec une mégapole comme New York. En effet, s’y déplacer y est aisé et peut se faire à pied sans y passer la journée. Comptez une quinzaine de minutes entre le campus et Providence Downtown.

27Néanmoins la ville et l’université mettent à disposition un service de bus assez dense. La compagnie de bus Rhode Island Public Transit Authority (RIPTA) propose différents types de titres de transport. Le billet à l’unité revient relativement cher (4 $). Par ailleurs, il existe un passe d’un jour, un bon de dix trajets et un pass mensuel. Brown en partenariat avec RIPTA a également mis en place un service de navette au sein du campus (Brown Shuttles), mais ce dernier n’est disponible que si vous obtenez un BrownID en tant que Visiting Scholar.

28Un dernier moyen de transport, très utilisé aux USA dont nous avons déjà fait mention, consiste à avoir recours à un chauffeur privé de la compagnie UBER. Les courses coûtent en moyenne 4-6 $. Il est possible d’avoir des estimations plus précises des prix sur leur application.

29Web de la Rhode Island Public Transit Authority : http://www.ripta.com/​
Web de UBER : https://www.uber.com
Web de Peter Pan Bus : https://peterpanbus.com
Web de Megabus : https://www.megabus.com
Web de Greyhound : https://www.greyhound.com
Web de AMTRAK : https://www.amtrak.com
Web de l’aéroport : https://www.massport.com/​logan-airport/​

Se loger à Providence / Brown

30L’université dispose d’un service de logement pour les chercheurs. Les prix varient entre 1000 et 2200 $ pour une durée d’un mois. Il est également possible d’obtenir des tarifs à la semaine. Notez que ces locations sont agréables et confortables, à 5 min à pied du campus et sont totalement équipées.

31La deuxième possibilité est une location via le service AirBNB. Les montants et services varient, mais il faut envisager entre 900 et 6000 € pour un mois également.

32Web du service logement de Brown : http://www.brown.edu/​Administration/​Auxiliary_Housing/​vsh/​
Web de AirBNB : https://www.airbnb.fr/​

Exemple d’un logement proposé par Brown Housing

Crédit : Jean-Christophe Dauphin

Exemple d’un logement proposé par Brown Housing

Crédit : Jean-Christophe Dauphin

Exemple d’un logement proposé par Brown Housing

Crédit : Jean-Christophe Dauphin

Exemple d’un logement proposé par Brown Housing

Crédit : Jean-Christophe Dauphin

S’alimenter : sur place ou à emporter

33Ce n’est pas le choix qui manquera, tant dans les bars, cafés, dinners, restaurants, que dans les grandes surfaces. Le panel de possibilités est tellement large, que la seule difficulté se présentera dans l’élection du menu et dans l’intensité de la cuisson du plat choisi. Les prix sont abordables, mais ne sont malheureusement plus aussi intéressants qu’il y a quelques années, étant donné le taux actuel du dollar. Par exemple : n’hésitez pas à essayer les breakfasts : des œufs, du bacon, du sirop d’érable ou des bagels pour moins de 10 dollars, les plats typiques et hamburger pour une quinzaine de dollars. Les pizzas, quant à elles, se commandent à la taille : 16 ou 20 inches pour deux personnes, si vous avez vraiment faim, pour une vingtaine de dollars. Vous remarquerez la présence de nombreuses possibilités de manger mexicain. La plupart de ces lieux se trouvent sur Thayer Street à deux pas du campus. N’oubliez cependant pas que les prix sont affichés hors taxe. De plus, il convient de laisser un tip entre 15 et 20 % du montant, 18 % étant le plus usuel.

Les supermarchés

34Faire ses courses dans les magasins aux États-Unis est une expérience particulièrement intéressante. De la sorte, vous serez confrontés à tous les clichés connus en Europe grâce à Hollywood. Néanmoins, se nourrir sans connaître quasiment aucun produit et faire face à un système métrique différent des coutumes du Vieux Monde, nécessitent un bref temps d’adaptation.

35À proximité du campus, se trouvent plusieurs enseignes commodes pour survivre. La première n’est pas, à proprement parler, un supermarché, mais ses horaires amples permettent d’être dépanné, car les vrais centres commerciaux sont situés à une distance plus importante de l’université. CVS Pharmacy, est comme son nom l’indique, une pharmacie, mais délivre de nombreux produits de « première » nécessité. Les prix pratiqués sont plus élevés que dans un vrai magasins, mais certaines affaires sont intéressantes. Songeons notamment aux produits laitiers qui sont souvent bradés si vous demandez une carte de fidélité.

36Coordonnées :
Adresse : 291 Thayer St, Providence, RI 02906, États-Unis.
Tél. : + 1 401-331-1970
Horaire : 7h00 – 0h00
Web : https://www.cvs.com

37Le deuxième par ordre de proximité est le Whole Foods Market. Deux se trouvent à proximité de l’université. La marque de fabrique de cette chaîne est de proposer des produits sains, biologiques et issus de productions éthiques. La gamme de prix, tout en restant correcte, est loin d’être la plus abordable.

38Coordonnées :
Adresse : 261 Waterman St, Providence, RI 02906, États-Unis.
Tél. : + 1 401-272-1690
Horaire : 8h00 – 21h00
Web : http://www.wholefoodsmarket.com

39La troisième enseigne est à un quart d’heure de marche du campus. Eastside Marketplace est une grande surface avec tout ce qui est nécessaire avec de prix tout à fait raisonnables. Mentionnons également que vous pouvez bénéficier de 5 % de réduction les samedis en présentant une BrownID.

40Coordonnées :
Adresse : 165 Pitman St, Providence, RI 02906, États-Unis.
Tél. : + 1 401-831-7771
Horaire : 8h00 – 22h00
Web : http://eastsidemarket.com

41Le dernier possède la gamme de produits la plus importante, mais est également le plus éloigné du campus. Wal-Mart, est une très grande surface, où se rencontrent tant des produits alimentaires que des objets de la vie quotidienne. Vous y trouverez tout à des prix plus bas que dans les autres endroits.

42Coordonnées :
Adresse : 51 Silver Spring St, Providence, RI 02904, États-Unis.
Tél. : + 1 401-272-5047
Horaire : 7h00 – 22h00
Web : https://www.walmart.com

Mascotte de Brown University, « Bruno the bear »

Crédit : Jean-Christophe Dauphin

Haut de page

Table des illustrations

Légende Entrée principale de Brown
Crédits Crédit : Jean-Christophe Dauphin
URL http://nuevomundo.revues.org/docannexe/image/70083/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,8M
Légende Main Green
Crédits Crédit : Jean-Christophe Dauphin
URL http://nuevomundo.revues.org/docannexe/image/70083/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 220k
Légende Façade de la John Carter Brown Library
Crédits Crédit : Jean-Christophe Dauphin
URL http://nuevomundo.revues.org/docannexe/image/70083/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 560k
Légende Salle de lecture de la JCBL
Crédits Crédit : Jean-Christophe Dauphin
URL http://nuevomundo.revues.org/docannexe/image/70083/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 100k
Légende John D. Rockefeller Jr. Library
Crédits Crédit : Jean-Christophe Dauphin
URL http://nuevomundo.revues.org/docannexe/image/70083/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 1,1M
URL http://nuevomundo.revues.org/docannexe/image/70083/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 1,2M
Légende Exemple d’un logement proposé par Brown Housing
Crédits Crédit : Jean-Christophe Dauphin
URL http://nuevomundo.revues.org/docannexe/image/70083/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 1,0M
Légende Exemple d’un logement proposé par Brown Housing
Crédits Crédit : Jean-Christophe Dauphin
URL http://nuevomundo.revues.org/docannexe/image/70083/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 1,1M
Légende Exemple d’un logement proposé par Brown Housing
Crédits Crédit : Jean-Christophe Dauphin
URL http://nuevomundo.revues.org/docannexe/image/70083/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 1,1M
Légende Exemple d’un logement proposé par Brown Housing
Crédits Crédit : Jean-Christophe Dauphin
URL http://nuevomundo.revues.org/docannexe/image/70083/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 1,3M
Légende Mascotte de Brown University, « Bruno the bear »
Crédits Crédit : Jean-Christophe Dauphin
URL http://nuevomundo.revues.org/docannexe/image/70083/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 1,9M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Christophe Dauphin, « Guide du chercheur américaniste à Brown University, Providence, Rhode Island, USA », Nuevo Mundo Mundos Nuevos [En ligne], Guide du chercheur américaniste, mis en ligne le 16 décembre 2016, consulté le 17 octobre 2017. URL : http://nuevomundo.revues.org/70083

Haut de page

Auteur

Jean-Christophe Dauphin

Doctorant, Université de Liège, Sciences historiques

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Nuevo mundo mundos nuevos est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page