Navigation – Plan du site
Colloques | 2017
Session 3 – De l'évanescence et de la pérennité des choses
Fernando Santos-Granero

Patrimonialization, Defilement & The Zombification Of Cultural Heritage

Entre souillure et zombification : la délicate patrimonialisation des lieux emblématiques yanesha
[13/02/2017]

Résumés

Dans un monde où la patrimonialisation est devenue aussi universelle qu’incontournable, les Yanesha d’Amazonie péruvienne sont, étrangement, restés à l’écart de ce puissant courant. Par l’analyse des trajectoires historiques de trois anciens sites emblématiques, cette présentation s’attache à comprendre pourquoi les Yanesha ont préféré reléguer dans l’oubli certains éléments de leur patrimoine culturel et pourquoi ils se sont montrés si réticents face aux tentatives antérieures de patrimonialisation. L’auteur suggère que la grande réserve des Yanesha face à la mise en patrimoine de certains de ces sites est liée à deux notions : celle de a’tsepeñets (inachèvement d’actes rituels résultant en une souillure) et celle de a’mchecheñets (perte d’âme ou de pouvoir/vitalité des objets, des lieux ou des spécialistes rituels, en conséquence de telles souillures). Tout effort de patrimonialisation lié à des lieux ayant été profanés est ainsi perçu comme une « zombification » du patrimoine culturel, à savoir, une tentative futile d’attribuer un semblant de vie à un lieu, ou une entité, depuis longtemps déjà privés de vie ou de pouvoir mystique. Face à la patrimonialisation, l’auteur suggère que l’inclination occidentale, d’une part, et la réticence yanesha de l’autre, relèvent non seulement de régimes d’historicité contrastés mais aussi, et surtout, de stratégies culturelles de construction des identités collectives radicalement opposées –l’une fondée sur une « mémoire omnivore », l’autre sur une « amnésie sélective ». Récemment, les Yanesha ont toutefois fait preuve d’une plus grande ouverture aux aventures patrimoniales, ce qui pourrait augurer de changements imminents dans leurs modes de conception du passé et les actes qui en découlent.

Haut de page

Texte intégral

zombification

Fernando Santos-Granero
Colloque final du projet ANR FABRIQ’AM
La fabrique des patrimoines dans les Amériques indiennes aujourd’hui

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Fernando Santos-Granero, « Patrimonialization, Defilement & The Zombification Of Cultural Heritage », Nuevo Mundo Mundos Nuevos [En ligne], Colloques, mis en ligne le 13 février 2017, consulté le 22 novembre 2017. URL : http://nuevomundo.revues.org/70152

Haut de page

Auteur

Fernando Santos-Granero

Smithsonian Tropical Research Institute, Panama

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Nuevo mundo mundos nuevos est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page