Navigation – Plan du site
Colloques | 2017
Session 4 – Dilemnes participatifs et jeux de légitimation
Aline Hemond et Sylvie Pédron-Colombani

Patrimoine et migration : processus transnationaux de collaboration, construction et légitimation à partir de deux études de cas (Nahua et Mayas vers les États-Unis)

Patrimonio y migración : análisis de los procesos de colaboración, construcción legitimación trasnacionales con dos estudios de caso
[13/02/2017]

Résumés

Les minorités culturelles ont parfois eu besoin de chercher auprès d’organismes internationaux des formes de légitimité pour leurs productions artistiques ou de s’aider d’acteurs transnationaux pour obtenir une reconnaissance dans leur contexte national et s’engager dans un processus de patrimonialisation. Dans cette communication, on s’interrogera sur les individus – migrants, artistes, entrepreneurs culturels, militants politiques ou contestataires, anthropologues, associatifs, institutionnels – et sur les communautés transnationales qui participent au transfert d’objets ou de pratiques depuis leurs cadres habituels au monde de la conservation et de l’animation culturelle. Quels sont les rôles et les formes de collaboration de chaque type d’acteur dans cette « chaîne patrimoniale » ? À partir de quelles ressources, de quels branchements régionaux, nationaux et transnationaux déploient-ils leurs actions ? Pour aborder ces questionnements, on croisera deux études de cas : celle des mutations patrimoniales des peintures sur papier d’écorce appelées amates, réalisées par les peintres nahuaphones du fleuve Balsas (sud-ouest du Mexique) ; et celle du processus de patrimonialisation d’une pratique religieuse originaire du Guatemala – le culte de San Simon – dans la ville de Los Angeles aux États-Unis. Ces deux cas permettront d’aborder les formes de valorisation interne et externe mises en œuvre, leur évolution dans le temps, leurs enjeux, et le rôle des mobilités dans les processus de reconnaissance et de patrimonialisation.

Haut de page

Texte intégral

patrimoine-migration

Aline Hemond et Sylvie Pédron-Colombani
Colloque final du projet ANR FABRIQ’AM
La fabrique des patrimoines dans les Amériques indiennes aujourd’hui

(Durée : 40'50'')

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Aline Hemond et Sylvie Pédron-Colombani, « Patrimoine et migration : processus transnationaux de collaboration, construction et légitimation à partir de deux études de cas (Nahua et Mayas vers les États-Unis) », Nuevo Mundo Mundos Nuevos [En ligne], Colloques, mis en ligne le 13 février 2017, consulté le 26 mars 2017. URL : http://nuevomundo.revues.org/70169

Haut de page

Auteurs

Aline Hemond

Université de Picardie-Jules Verne-EA « Habiter le monde »

Articles du même auteur

Sylvie Pédron-Colombani

Université Paris Ouest Nanterre, EREA/Laboratoire d'ethnologie et de sociologie comparative-LESC (UMR 7186-CNRS/Univ. Paris 10)
spedronc@u-paris10.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Nuevo mundo mundos nuevos est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page