Navigation – Plan du site
Luc Capdevila

Thierry Noël, La guerre du Chaco : Bolivie – Paraguay (1932-1935)

Paris, Économica, coll. Campagnes & Stratégies, 2016, 146 p.
Référence(s) :

Thierry Noël, La guerre du Chaco : Bolivie – Paraguay (1932-1935)Paris, Économica, coll. Campagnes & Stratégies, 2016, 146 p.

[10/02/2017]

Texte intégral

  • 1 . Alfredo M. Seiferheld, Economía y petróleo durante la Guerra del Chaco: apuntes para una historia (...)

1La guerre du Chaco, événement considérable du XXe siècle paraguayen et bolivien, a engendré une bibliographie abondante dans l'historiographie respective de ces deux pays, ainsi qu'en langue anglaise, notamment en ce qui concerne l'histoire militaire. Il n'en n'est pas de même en français, les publications étant rares et dispersées. Avec cet ouvrage, Thierry Noël comble opportunément une lacune historiographique pour le lectorat francophone. Les archives de la guerre du Chaco existent, mais elles sont éparpillées entre les fonds des ministères des Affaires étrangères, ceux de la Défense et des états-majors à la Paz, Asunción et Buenos Aires. Elles sont souvent difficiles d'accès et mal conservées. Pour ce livre Thierry Noël a principalement travaillé à partir de la bibliographie bolivienne, nord américaine et française. Son étude est bien informée, mais il est dommage qu'il n'ait pas pu consulter les classiques paraguayens, notamment les travaux du regretté Alfredo Seiferheld, qui demeure une des grandes figures de l'histoire du Paraguay contemporain – dont sont étude de référence sur le sujet1.

2L'ouvrage répond aux attentes de la collection Campagnes & Stratégies. Principalement axé sur l'événementiel martial, il nous fait suivre les développements de la guerre du Chaco en suivant la chronologie des faits d'armes, des tactiques des états-majors et des tractations diplomatiques. Après avoir brossé un tableau général du contexte géopolitique régional dans la moyenne durée, rappelant les précédents traumatiques de la guerre de la Triple Alliance et de celle du pacifique, Thierry Noël suit les mouvements militaires dans le Chaco et les confrontations qui jalonnent la marche à la guerre, puis il analyse le déroulement de la campagne en reprenant les différentes périodes : la guerre des fortins, la guerre de mouvement, l'ultime offensive paraguayenne dans les terres basses boliviennes. Chemin faisant Thierry Noël ouvre sur des pages d'histoire sociale et culturelle permettant de comprendre les différentes réalités nationales, afin de saisir une meilleure résilience de la société paraguayenne par rapport à une société bolivienne fragmentée. Il interroge et compare également la qualité des relations entre le commandement en chef d'Estigarribia et la présidence d'Asunción face aux tensions délétères qui minent l'état-major bolivien et l'exécutif paceño.

  • 2 . Cf. ne serait ce que les magnifiques recueils de nouvelles d'Augusto Roa Bastos, Hijo de hombre ( (...)

3À travers cet ouvrage les lecteurs francophones pourront se repérer aisément dans ce conflit : les plans d'état-major, les enjeux stratégiques, les mouvements de troupes, les problèmes de logistique – dont le dramatique ravitaillement en eau, qui a engendré toute une mythologie au sein de la génération combattante2. On regrette néanmoins que l'analyse n'ait pas davantage interrogé le cadre géographique et humain dans lequel s'est déroulée la guerre pour le Chaco boréal. Il s'agissait d'un espace resté jusqu'alors en marge de la colonisation paraguayenne et bolivienne, mais habité par des sociétés amérindiennes autonomes. Or ces indiens furent acteurs du conflit. Certes, ça-et-là Thierry Noël signale ponctuellement leur présence. Pour expliquer la capacité des Paraguayens à circuler et à agir derrière les lignes boliviennes, il n'est pas inutile de rappeler qu'ils se sont appuyés principalement sur des guides et des éclaireurs indiens, voire sur des unités auxiliaires. N'oublions pas que in fine, la guerre du Chaco a abouti à la conquête coloniale de ce territoire par l'armée paraguayenne.

Haut de page

Notes

1 . Alfredo M. Seiferheld, Economía y petróleo durante la Guerra del Chaco: apuntes para una historia económica del conflicto paraguayo-boliviano, Asunción, Instituto Paraguayo de Estudios Geopolíticos e Internacionales, 1983, 554 p.

2 . Cf. ne serait ce que les magnifiques recueils de nouvelles d'Augusto Roa Bastos, Hijo de hombre (dont son film La Sed a été tiré) et d'Augusto Céspedes, Sangre de mestizos.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Luc Capdevila, « Thierry Noël, La guerre du Chaco : Bolivie – Paraguay (1932-1935) », Nuevo Mundo Mundos Nuevos [En ligne], Comptes rendus et essais historiographiques, mis en ligne le 10 février 2017, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://nuevomundo.revues.org/70185

Haut de page

Auteur

Luc Capdevila

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Nuevo mundo mundos nuevos est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page