Navigation – Plan du site
Frédérique Langue

Quand les américanistes tissent leur toile. L’histoire de l’Amérique Latine sur Internet

[22/02/2005]

Notes de la rédaction

L'Ordinaire Latino-Américain, n°172, avril-juin 1998, Université de Toulouse-Le Mirail, pp. 95-107.

Texte intégral

1Comme la plupart des lecteurs pourront l’imaginer, cette présentation est le fruit d’une expérience éminemment  pratique, et en tout état de cause de plusieurs années de “ surf ” sur les réseaux américanistes, et de fréquentation des listes de discussion. Elle ne prétend pas être exhaustive mais vise à offrir des instruments de recherche ou de travail accessibles en ligne - des “ favoris ” pour reprendre l’expression d’un navigateur - mais pas toujours localisables par des internautes occasionnels. Elle ne remplace en aucun cas l’apprentissage personnel du “ réseau des réseaux ” - un ouvrage fondamental est d’ailleurs indiqué dans cet article, de même un site d’information, de mise à jour et de perfectionnement, de la navigation à la création de pages Web, très bien conçu, à l’usage des internautes français1. Seuls les parcours personnels permettent en effet  d’adapter, et, dans un second temps, d’optimiser ce type de guide. Ce recensement est donc destiné à faciliter des recherches sur Internet, et ne concerne donc pas les sites orientés vers la seule divulgation scientifique ; de même n’ont donc pas été incluses dans ce répertoire les pages en construction ou se limitant à une liste de chercheurs ou de projets.

Des sites généralistes aux sites d’orientation par pays

2Les sites qui attireront l’attention de l’historien seront de trois types : les sites Web nationaux, point de départ vers d’autres références (sites universitaires, autres institutions, revues, particuliers), au moyen de liens hypertextes ; ceux des bibliothèques nationales ou équivalents (Bibliothèque du Congrés des Etats-Unis), susceptibles de conduire à des catalogues/bases de données de type gopher, mais désormais accessibles, dans la plupart des cas, depuis un navigateur, Netscape ou Explorer, ou autres sources de l’histoire de l’Amérique Latine ; et les sites universitaires, à mêmes eux aussi, d’orienter le visiteur vers des lieux plus spécialisés, qu’il s’agisse de sites Web proprement dit ou de listes de discussions. Le premier type de ces sites est le produit d’une actualisation dont la périodicité est variable. En général, une fois localisé le site idéal, ou plutôt les sites les plus fréquemment visités (que l’on mémorisera sous forme de bookmarks/signets/favorites, l’expérience montre que l’information nouvelle et spécialisée y apparaîtra sous une forme ou sous une autre dans des délais convenables, les responsables de ces pages établissant assez fréquemment des liens vers des sites au contenu analogue. Remarquons que les moteurs de recherche, ou les index thématiques, tels l’universel Yahoo (il existe un Yahoo “régional ” Amérique Latine: http://www.yahoo.com/​regional/​regions/​Latin-America), l’espagnol Uji (http://donde.uji.es)  ou le français Nomade (http://www.nomade.fr), ou encore le très complet Latin World-Latin America on the Net (http://www.latinworld.com) n’effectuent pas nécessairement des recensements de sites (Yahoo est à cet égard l’exception la plus notable); ils ne sont donc mis à jour que si les créateurs et responsables de sites Web se signalent à leur intention. D’où certaines absences dans les recensements qui y seront proposés, le plus souvent sous forme thématique. Ce qui n’est pas le cas d’autres sites, ou des publications en ligne (journaux ou revues), parfois plus prompts à signaler se faire connaître comme nouveautés.

3Signalons enfin l’existence de listes d’index et de moteurs de recherche en espagnol et en portugais. Liste sur : http://www.ogilvy.com  Voir également, pour localiser universités, publications périodiques et newsgroups notamment, une adresse non dénuée d’intérêt, celle du Cibercentro : http://www.cibercentro.com

4- Les sites Web nationaux ont pour intérêt immédiat de recenser les universités et institutions culturelles nationales avec une fiabilité relativement complète. Ne pas oublier, pour s’orienter, en Amérique Latine, en Espagne ou au Portugal, le site de l’Université de Princeton, http://infoshare1.princeton.edu:2003/​online/​guide/​latinamerica/​laspnew.html2

5- La deuxième catégorie est en définitive celle de bases de données : voir les bibliothèques nationales et leurs catalogues en ligne (OPAC : On-Line Public Access Catalogs), les “ salles de consultation virtuelles ” de la Bibliothèque du Congrés et l’accés à HLAS ; ou encore, pour l’histoire politique du continent, le site de Georgetown. Autre exemple d’efficacité : la Bibliothèque Nationale du Venezuela, site apportant des réponses rapides lors d’une consultation en ligne.

6- Troisième groupe : les universités et centres de recherche. La plupart font une place sur leur page Web à leurs départements d’histoire ou centres de recherches. La UNAM héberge ainsi l’Instituto de Investigaciones Históricas et autres centres de recherches, mais aussi, intitiative qu’il faut saluer, le catalogue des fonds de l’Archivo General de la Nación de Mexico, ou plus précisément, les données précédemment consultables sur le CD-Rom ARGENA. De même la remarquable liste de discussion H-Mexico, consacrée en principe à l’histoire du Mexique mais sur laquelle sont diffusées des informations pouvant intéresser d’autres pays, et lieu d’échanges particulièrement bien conçu. Des comptes-rendus d’ouvrages y sont publiés; à noter que H-Mexico reprend les informations de la liste américaine d’histoire H-Latam. Les universités américaines présentent quant à elles, outre un accés - parfois réglementé sous forme de code d’accés, du moins pour certaines recherches - aux catalogues de leurs bibiothèques (LANIC, Emory), une collection de documents : ainsi les codex mexicains. Ou des reproductions iconographiques. La tendance est cependant, pour la plupart des établissements offrant autre chose qu’une simple mention de leur existence, davantage de mettre en avant des programmes de séminaires (voir COLMEX), une liste de leur personnel d’enseignants et de chercheurs, voire des programmes de recherche (GRAL/IPEALT), et les index des revues qu’ils publient, que de mettre en ligne des documents, ou tout simplement le contenu des revues en question. Ceci étant bien entendu lié aux modalités actuelles des abonnements.

7Il faudrait mentionner la presse également, pour l’histoire récente. En sachant que certaines revues vont bien au-delà du  rôle qui leur était imparti su support papier (voir Venezuela analítica). Deux serveurs spécialisés existent dans ce domaine :

8Prensa Latina, http://www.mundolatino.org/​prensa/

9et Señas prensa : http://www.cambios.net/​senyas, sans oublier le site de LANIC malgré sa tendance à privilégier les “ ressources ” américaines (voir plus bas) et autres sites universitaires américanistes, généralement prolixes en références de ce type, exemple : Universidad de los Andes (Venezuela) http://mozart.ing.ula.ve/​%7Edparedes/​periodico.html. Et plus encore, pour les “ journaux historiques ” : Latin American Newspapers Database on the Web, de l’Université du Connecticut : http://www.lib.uconn.edu/​collections/​latamnews/​    Darlene Waller en est le maître d’œuvre (Reference Librarian) E-mail:  dwaller@lib.uconn.edu

10Sur ce point, et sauf inclusion  de documents relatifs à l’histoire ou d’une rubrique spécialisée, nous ne pouvons par ailleurs que renvoyer le lecteur en quête de sites et des signets correspondants à l’excellent ouvrage América Latina en Internet (CINDOC)3, nécessairement “ dépassé ” compte tenu de l’évolution permanente de la “ toile ”, mais où figurent les sites essentiels et indispensables à une première approche du Web. Les publications périodiques y font l’objet d’un large recensement. Un site Web spécialisé permet d’ailleurs l’actualisation de ces données. Voir également la précieuse sélection de http://www.univ-tlse2.fr/​amlat

11Pour plus de commodité, certains sites sont indiqués ici avec l’adresse électronique.

Les sites spécialisés par pays

Les “ ressources internationales ”

Allemagne

12- Institut d’Histoire Ibérique et Latinoaméricaine de l’Université de Cologne: http://www.uni-koeln.de/​phil-fak/​histsem/​ibero/​index.html

13- Estudios latinoamericanos en Europa. RIPELA : http://www.uni-muenster.de/​CeLA/​ripela/​ripela.html

14- Institut d’Etudes Ibéroaméricaines, Université de Hambourg : http:///www1.rrz.uni-hamburg.de/​iik/​pagina/​pagihola.htm

15- Iberoamerikanisches Institut Preussischer Kulturbesitz : http://www.dhm.de/​~roehrig/​ws9596/​museen/​iai/​spanisch.html

Danemark

16- Centro Iberoamericano de Finlandia : http://www.helsinki.fi/​~romkl_ia/​ind_esp.html

Espagne

17Quelques points de repère pour les bibliophiles :  

18- http://www.uv.es/​biblios/​webs/​web_Espa.html  Les liens vers les bibliothèques d’Espagne, recensés par l’Université de Valence. Toujours dans le domaine des bibliothèques : http://dalila.ugr.es/​~felix/​

19- Universidad de Barcelona et le réseau Medamérica : http://www.ub.es/​medame/​sumario.htm  : anthropologie sociale et histoire d’Amérique, entre autres centres d’intérêt. Liens avec des départements américanistes de Catalogne. Liste de discussion Mail-América.

20- Pour un répertoire par pays, depuis l’université de Barcelone, http://cc.uab.es/​historia/​enpri.htm

21- CSIC : http://www.csic.es/​ L’incontournable Consejo Nacional de Investigaciones Científicas, qui héberge liens et références vers les centres régionaux. Les bibliothèques dépendant du CSIC : http://www.csic.es/​cbic/​cbic.htm

22- CINDOC : http://www.cindoc.csic.es/​  Centre de documentation en ligne, éditeur de l’ouvrage “ América Latina en Internet ”. Une mine de renseignements, comprend une base de données sur l’Amérique Latine dans la presse espagnole (ALPE), les projets de recherche existants, les publications des chercheurs espagnols en sciences humaines et sociales sur l’Amérique Latine (ALAT), ainsi qu’un répertoire des chercheurs américanistes. E-mail : sdi@cindoc.csic.es  Voir également l’Institut d’Etudes Politiques sur l’Amérique Latine et l’Afrique  (IEPALA): http://www.iepala.es/​CINDOC/​arealat.htm

23- Directorio de Americanistas Españoles, http://www.eurosur.org/​CINDOC/​arealat.htm

24- Casa de América : http://www.servicom.es/​casamerica/​   Centre de documentation, plusieurs bases de données : isntitutions spécialisées, bibliothèque de référence, publications périodiques (pour l’histoire récente).

25-Dans ce domaine, il n’est pas inutile de rappeler les coordonnées de EFE : http://www.efe.es (mais accès restreint)

26- REDIAL (Red Europea de Información y Documentación sobre América Latina) est accessible via rediris : http://www.rediris.es)  Egalement sur : http://www.eurosur.org/​REDIAL/​red_que.html

27- Catálogo colectivo del patrimonio bibliográfico : http://www.mcu.es/​ccpb/​index.html

28- Fundación Tavera (ex-Fundación Mapfre) : http://www.tavera.com/​  A noter que les projets de la fondation, dont les remarquables sources de l’histoire de l’Amérique Latine, étaient hébergées à une date récente sur le site de l’Université du Texas : http://www.lanic.utexas.edu/​project/​tavera

29- Universidad Iberoamericana de la Rábida : http://www.uniara.uia.es/​  Pour un recensement des groupes de recherche andalous et les projets de collaboration universitaire notamment.

30- CSIC : http://www.cica.es/mapas   Accès aux centres de recherches voire à certains catalogues : http://www.cica.es/​mapas_sens/​SI_U_Sevilla.html

31- Bibliothèque Nationale : http://www.bne.es/​ Interrogation en ligne du catalogue des ouvrages et des manuscrits. Liens avec d’autres bibliothèques espagnoles.

32- Bibliothèque de la Universidad Complutense de Madrid : http://www.ucm.es/​BUCM/​index.html   Catalogue de manuscrits

Etats-Unis

33- Library of Congress: http://lcweb.loc.gov/​  Dans le même secteur, voir : http://lcweb.loc.gov/​rr/​hispanic : c’est la “ hispanic reading room ”. Sans oublier l’indispensable Handbook of Latin American Studies, accessible sur ces sites:   http://lcweb2.loc.gov/​hlas/​. Voir également:

34- http://www.tulane.edu/​~clas/​CLAShome.html pour l’Université de Tulane (Center for Latin American Studies). Pour une approche virtuelle de la littérature espagnole et latino-américaine dans toute sa diversité : http://www.tulane.edu/​~horn/​latlit.html  . L’Université de Princeton, qui dispose également d’une vitrine américaniste : http://infoshare1.princeton.edu:2003/​online/​databases/​Tips/​handbook_latin_am_studies.html

35- ASU Center for Latin American Studies. Arizona State University : http://www.asu.edu/​clas/​latin

36- Center for Latin American Studies, University of California, Berkeley, et ses catalogues de bibliothèques : http://violet.berkeley.edu:7001/​center/​

37- La revue Colonial Latin American Historical Review : http://www.unm.edu/​~clahr. E-mail : clahr@unm.edu

38-LANIC : source d’information et point de départ pour des recherches pointues, par pays ou par thèmes. L’un des meilleurs sites américanistes : http://lanic.utexas.edu/​world/​library/​  Pour un accès direct à la bibliothèque d’études latinoaméricaines (Library of Latin American Studies): http://lanic.utexas.edu/​las.html  Et pour la  Bibliothèque Latinoaméricaine Nettie Lee Benson,  Université du Texas Austin : http://www.lib.texas.edu/​Libs/​Benson/​BLAC_Homepage_Spanish.html

39-Pour les nahuatlistas, l’Université du Montana demeure la référence : http://www.umt.edu/​history/​NAHUATL/

40- Injustement méconnu : World Development Sources    http://www-wds.worldbank.org  : Images et textes de quelques 6000 banques de données à travers le monde, concernant des études et projets généralement peu diffusés en librairie. A titre d’exemple : 66 références pour la Bolivie, 28 pour le Guatemala, 91 pour la Colombie, plus d’une centaine pour le Brésil, de même pour le Mexique. Les documents et images scannés sont consultables après déchargement d’un plugin spécifique (gratuit)

41- Political Database of the Americas (fondamental pour l’histoire politique ou l’histoire récente) : http://www.georgetown.edu/​LatAmerPolitical/​home.html

42- Conference of Latin American Historians : http://www.h-net.msu.edu/​~clah/​

43- Pour accéder ultérieurement à la liste de discussion H-Latam : H-LatAm www site : http://h-net2.msu.edu/​~latam/​   et  http://h-net.msu.edu/​~latam/​

44- LADARK- The Latin American Developement Archives : http://www.jhn.edu/​~soc/​ladark.html  Accés notamment à la bibliothèque de la John Hopkins University

45- Duke University : http://www.duke.edu/​web/​las/​   Un autre lieu clef des “Latin American Studies ”

46- Aux dernières nouvelles : H-Net (plus précisément : H-Net Humanities and Social Sciences OnLine ) a rénové sa page d’accueil, dont l’accés est désormais facilité : http://www.h-net.msu.edu  Consultation en ligne des comptes-rendus d’ouvrages avec liens vers les revues concernées, projets, listes de discussion, et secteurs thématiques (ainsi les études latino-américaines) font de H-Net un site interactif à visiter. Pour toute information, e-mail :  H-Net@h-net.msu.edu

47- - Depuis l’Université de Pittsburg, la Latin American Studies Association : http://info.pitt.edu/​~lasa/  Activités, publications et congrès en préparation.

48- Depuis Stanford, The Black Mexico Home Page : http://www-leland.stanford.edu/​~bvaughn/​

49- The Sor Juana Ines de la Cruz Project (Luis M. Villar) Dartmouth College : http://www.dartmouth.edu/​~sorjuana/​index.html  Projets en cours, bibliographie et principaux textes.

50- Textes et documents historiques en ligne : Mexico History Directory, http://www.mexonline.com/​history.htm  sur le 5 mai, les Constitutions du Mexique, le Traité de Guadalupe Hidalgo entre autres (en anglais).

51- Dans le même genre, The Historical Text Archives (Don Mabry) : http://www.msstate.edu/​Archives/​History/​Latin_America/​Mexico/​mexico.htm

52- Sur le monde andin : Ciberayllu, “ publicación sobre humanidades y cultura ” : http://www.andes.missouri.edu/​andes/​Ciberayllu.html

France

53- Etudes latinoaméricanistes à Toulouse : http://www.univ-tlse2.fr/​amlat/​ Web AMLAT - Annuaire des Latinoaméricanistes Européens : http://www.univ-tlse2.fr/​amlat/​annu/​aneuro/​htm  , les chercheurs (GRAL-IPEALT), les projets de recherche en cours, le CEDOCAL (Centre de Documentation sur L’Amérique Latine), sommaires des revues Caravelle, L’Ordinaire Latino-américain, Rumbos. Lien avec le CEISAL et REDIAL. Leader incontesté de l’américanisme en ligne dans l’hexagone.

54- CEISAL. Consejo Europeo de Investigaciones sobre América Latina : http://www.univ-tlse2.fr/​amlat/​ceisal.htm

55- le catalogue du CADIST Amérique latine de Bordeaux (langues et littératures)se trouve à l'adresse suivante: http://babord.u-bordeaux.fr   dans le catalogue BU Lettres

56- Bookmarks para América Latina : http://www.msh-paris.fr/​doc/​internet/​amerlati.htm  Fonctionne en parralèle avec les annuaires espagnols.

Grande-Bretagne

57- Institute of Latin American Studies (Londres) : http://www.sas.ac.uk/​ilas/​default.htm  Accès à la bibliothèque.

58- Latin American Studies, Univerité d’Essex : http://www.essex.ac.uk/​centres/​latin-american.html

59-Journal of Latin American Studies : http://www.cup.cam.ac.uk/​Journals/​JNLSCAT95/​las/​las.html

Italie

60- AHILA (Asociación de Historiadores Latinoamericanistas Europeos), site récemment créé : http://www.cisi.unito.it/​ahila  Sections, statuts, groupes de travail, bulletins, et comptes-rendus.

Pays-Bas

61Bulletin of Latin American Research :   http://www.elsevier.nl/​locate/​blar/​

Israel

62- Université de Tel Aviv. La revue Estudios interdisciplinarios de América Latina y el Caribe  en ligne, une exception notable dans le domaine américaniste, conjuguant sobriété et information scientifique : http://www.tau.ac.il/​eial/​IX-1/​   (dernier numéro)  Un exemple à suivre.

Les sites latino-américains par pays

Argentine

63- Revista Wayruro, http://www.cootepal.com.ar/​huayra/​index.html

64- Un autre Web très complet pour entrer en contact avec le monde de la recherche en Argentine : http://www.conicet.gov.ar/​conicet.htm

65Ce serveur est intégré dans le cadre de celui de la Secretaria de Ciencia y Tecnologia, tout à fait intéressant à consulter lui aussi pour y retrouver le descriptif des projets financés par eux, des serveurs de sociétés scientifiques, des serveurs d'instituts de recherche en Argentine, etc... http://www.secyt.gov.ar/​home.htm

66- Bibliothèque Nationale : http://www.bibnal.edu.ar  Catalogue en ligne, hémérothèque.

67- Consejo Latinoamericano de Ciencias Sociales : http://www.Webcom.com/​clacso/​  Inclut, outre des projets réunis en bases de donées, une “ bibliothèque régionale ”, soit les catalogues de institutions membres. La base de donnée fonctionne en parallèle avec celle del CINDOC (Espagne)

68- Universidad de Buenos Aires :  htpp://www.uba.ar     A utiliser pour les liens vers les différents départements en particulier. A l’usage des anthropologues ou archéologues, la Facultad de Filosofía y Letras a élaboré un site : http://www.filo.uba.ar/​otros/​naa/​homte.html

Brésil

69- http://www.ufba.br/​~revistao : revue culturelle et d’histoire contemporaine. Diffuse O BANQUETE, bulletin d’informations très variées, portant sur des domaines aussi divers que l’Histoire, les sciences humaines en général, la psychanalyse. Ce bulletin mensuel est préparé par la "Oficina Cinema-Historia: Nucleo de Pesquisa e Produçao de Videos Historicos" da Universidade Federal da Bahia. Egalement disponible à l’adresse suivante : http://www.ufba.br/​~oficihis/​banquete.html

70- http://www.ongba.org.br/​org/​jesuitas/​home.html : l’histoire des Jésuites de la Province de Bahia depuis leur arrivée en 1549 avec l’expédition de Tomé de Souza jusqu’à nos jours.

71- Le positivisme dans sa version brésilienne : http://www.unoescvda.rct-sc.br

72- La revue Historia, Ciencias, Saude : http://www.pobox.com/​~hscience

73-Brasilian News and History, une page de Sergio Koreisha, avec une approche de l’immigration japonaise au Brésil : http://darkwing.uoregon;edu/​~sergioK/​brnews.htm/​#/​history

74- l’Indépendance : www.geocities.com/Athens/6953 : “ Fragmentos de história ”

75- Acervo de historia do Brasil : http://www.e-net.com.br/​historia

76- Viagem pela história do Brasil : http://www.historiadobrasil.com.br : en collaboration avec l’éditeur “ Companhia das letras ”

77- Revista Eletrônica de História do Brasil :   http://www.ufjf.br/​~clionet/​rehb/​  Publication de la Universidade de Juiz de Fora, initiatrice également de la liste de discussion (voir plus bas)

78-  História da América - Centro Virtual de Estudos… : http://www.ceveh.com.br/​    Le site de l’historienne Janice Theodoro. Très riche mais page d’accueil trop chargée qui en rend le chargement difficile.

79- Universidade de Sao Paulo : http://www.usp.br/​

80- La mémoire du monde du travail, ou les mouvements sociaux dans les archives et collections Edgard Leurenroth : http://www.ssac.unicamp.br/​suarq/​ael/​

81- Rede Nacional de Pesquisa : http://www.rnp.br

82- Aux dernières nouvelles : Associaçao Nacional de Historia - Nucleo Regional do Parana, http://www.uel.br/​uel/​clch/​anpuh/​index.html

83- Photographie et histoire : http://www.nupergs.ifch.ufrgs.br/​revolu . Exposition en cours sur la révolution de 1923 dans le Rio Grande do Sul

84- A noter également le site de ANPUH/PARANA, hébergé par la Universidade Estadual de Londrina et visant résolument un public d’historiens : http://www.uel.br/​uel/​clch/​anpuh/​index.html

85- Pluridisciplinaire, le SIAMAZ, Sistema de Informaçoes de Amazonia : http://www.interconect.com.br/​siamaz/​siamaze.htm    Références scientifiques en provenance des pays du bassin amazonien, Brésil, Bolivie, Venezuela, Surinam ... Plusieurs bases de données. Anime une liste de discussion.

Chili

86- La “ culture des Amériques ” est localisable via : http://www.to-online.com/​~latin/​chile.html, liens vers les universités en particulier.

87- CONICYT : Consejo Nacional de Ciencia y Tecnología de Chile : http://www.conicyt.cl/​ Contient des informations sur les projets en cours, base de données sur les articles de chercheurs chiliens et les revues locales.

88http://www.flacso.cl/​asiamer/​asiamericalatina.htm

89- RENIB. Red Nacional de Información Bibliográfica de Chile : http://www.renib.cl:80/​webpac-bin/​wgbroker?new+access+graphicmode  Contient en particulier le catalogue des Archives Nationales etle Catalogue ibéroaméricain (fonds bibliographique du XVIe au XVIIIe siècle)

Colombie

90Histoire récente/immédiate, une chronologie élaborée par l’ Instituto de Estudios Políticos de la Universidad de Antioquia : http://colombia-thema.org

91- Universidad Nacional de Colombia : http://www.usc.unal.edu.co

92- Instituto colombiano para el desarrollo de la ciencia y tecnología “ Francisco José de Caldas ”-Colciencias, http://www.colciencias.gov.co

93- Bibliothèque virtuelle Luis Angel Arango : http://www.banrep.govco:80/​biblio/​menu/​homebv.htm  Catalogue en ligne, service de publications et “ collections virtuelles ”

Cuba

94 - pour essayer de s’y repérer : http://www.web.net/​cuba_university/​

95- CENIAI (Red Científica Cubana) : gopher://makenda.edu.uy:70/​11/​otros-gophers/​cuba

96La connection à Internet étant plus récente qu’ailleurs, les historiens auront intérêt à consulter d’autres sites pluridisciplinaires, d’études américanistes. Voir dans ce cas précis et depuis l’Italie: http://www.unipr.it/​~davide/​cuba. Et bien entendu, LANIC.

Equateur

97- Les cultures indigènes vues par Abyayala (éditions) :

98http://www.nativeweb.org/​abyayala/​cultures/​ecuador

Guatemala

99- Consejo Nacional de Ciencia y Tecnología de Guatemala : http://www.concyt.gob.gt

Mexique

100- UNAM, Instituto de Investigaciones Historicas : http://www.unam.mx/​iih  Projets, publications, liens particulièrement intéressants et régulièrement mis à jour. L’un des meilleurs sites que nous avons recensés et pratiqués. Comprend les projets et la présentations des nouveaux entrants à la liste de discussion H-Mexico (http://serpiente.dgsca.unam.mx/​iih/resennas.html)

101- Instituto de Investigaciones Estéticas de la UNAM: http://www.unam.mx/​iies/​

102Egalement hébergés par la UNAM : Archivo General de la Nación : http://biblioweb.dgsca.unam.mx/​serv_hem/​museos/​agn/​  Actulaités et expositions. Pour le catalogue en ligne : http://biblioweb.dgsca.unam.mx/​argena/​

103- Centro de Estudios Sobre la Universidad, UNAM : http://serpiente.dgsca.unam.mx/​cesu/​ Présentation des fonds des Archives Historiques de la UNAM, du Colegio de San Ildefonso voire d’archives privées.

104- Instituto de Investigaciones Antropologicas de la UNAM : http://www.unam.mx/​iia/​

105- A consulter sans aucune restriction,  les bases de données bibliographiques de la Universidad Nacional Autonoma de Mexico: http://www.dgbiblio.unam.mx  Dans la rubrique “ Catálogos electrónicos generales ”, voir en particulier CLASE et PERIODICA, où sont recensées et dépouillées quelques 1100 revues latinoaméricaines en Sciences Humaines et Sociales entre 1994 et 1997. Voir également : TESIUNAM (catalogue des thèses de l'UNAM), MAPAMEX  (catalogue de références de cartes), LIBRUNAM (catalogue général des livres de l'UNAM), SERIUNAM  (catalogue de publications périodiques), MapaMex (catalogue de cartes et plans) et CLASE (catalogue des travaux latinoaméricains cités dans le domaine des sciences sociales et humaines).

106- Des textes en lignes, ceux de Miguel Leon-Portilla, Visión de los vencidos : http://biblioweb.dgsca.unam.mx/​libros/​vencidos/​

107- Centro de Investigaciones y Estudios Superiores en Antropología Social : http://serpiente.dgsca.unam.mx/​ciesas/​  Inclut un accès à des projets d’envergure, ainsi les “ archives agraires ”, le fonds de la bibliothèque “ Angel Palerm ”.

108- Le CONACYT, organisme national de recherche au Mexique, propose un serveur Web très complet, dans lequel vous pourrez trouver en particulier des programmes de recherche, des listes de chercheurs (Sistema Nacional de Investigadores), des listes très utiles de serveurs au Mexique et ailleurs : http://www.CONACYT.mx/​indexsin.html

109- Centre d’Etudes Mexicaines et Centre-Américaines (CEMCA), dépendant de l’Ambassade de France à México : e-mail: cemca@data.net.mx   Rappelons que le CEMCA publie la revue TRACE : http://www.lania.mx/​~emb-fr  

110- Maestría en humanidades/historia de la Universidad de Zacatecas : http://www.reduaz.mx/​uaz/​humanidades/​mh.html

111- La Biblioteca Nacional de Antropología e Historia de l’INAH dispose d’une page :  http://www.arts-history.mx/​bibloteca/​menu.html  Information générale sur la bibliothèque et l’hémérothèque, les archives historiques et iconographiques, cours et conférences et catalogues de CD-Roms, mais pas de consultation en ligne.

112- Initiative de l’INAH -Zacatecas, qui met en ligne les catalogues des archives parroissiales de Zacatecas, Juchipila, Moyahua, Fresnillo, Pinos y Mazapil; également infos et images des sites archéologiques de la région, publications et séminaires, http://www.logicnet.com.mx/​~zac450/​

113- El Colegio de la Frontera Sur (Campeche, Chetumal, Villahermosa, Tapachula, San Cristobal de las Casas) : http://www.ecosur.mx/​   Accès au Sistema de Información Bibliotecaria Ecosur.

114- El Colegio de Mexico : http://www.colmex.mx/​  Accès au catalogue de la bibliothèque "Daniel Cosio Villegas", au Centro de estudios históricos et au Comité Mexicano de Ciencias Históricas déjà signalé.

115- El Colegio de Michoacan : http://colmich.cmich.udg.mx/​  Accès au catalogue de la bibliothèque Luis González

116- CONACYT (Consejo Nacional de Ciencia y Tecnologia) : http://info.main.conacyt.mx/​ Les principales orientations scientifiques du Mexique, les bourses et autres programmes de financement, et un index des revues mexicaines se consacrant à la recherche. Accès à la page du Sistema Nacional de Investigadores.

117- Annuaires de chercheurs, alphabétique et thématique, visiter le Comite Mexicano de Ciencias Historicas, http://www.colmex.mx/​centros/​ceh/​cmch/​default.htm/​

118- Les institutions d’enseignement supérieur sont répertoriées par ARIES (Acervo de Recursos de Instituciones de Educacion Superior) : http://serpiente.dgsca.unam.mx/​dgia/​aries.html  Plus de 11 000 chercheurs appartenant à une bonne cinquantaine d’institutions y figurent, ainsi qu’un catalogue des recherches en cours (plus de 27 000 thèmes recensés) dans toutes les disciplines. Est complété par  SABUESO, annuaire téléphonique de chercheurs ayant indiqué une adresse électronique : http://www.unam.mx :2502/phon.html

119- Dans une perspective régionale, la RED de Investigadores en Ciencias Sociales de Aguascalientes, Coahuila, Guanajuato,  Michoacan, Queretaro, San Luis Potosi y Zacatecas, dispose également d’un annuaire de ce type : http://www.uaq.mx/​academ/​invest/​region.html

120- Une page thématique régulièrement mise à jour, celle de la guerre entre le Mexique et les Etats-Unis : http://sunsite.unam.mx/​revistas/​1847/​ Documentos, articles et images.

121- Artes e Historia. Foro Virtual de Cultura Mexicana. Antropologia e Historia : http://www.arts-history.mx/​antr.html   Chronologie historique du Mexique, un aperçu des principaux sites archéologiques, et le Séminaire de Codex Mexicains.

122- Projet "Historia de la Sal en Mexico"  (Juan Carlos Reyes) Universidad de Colima : http://www.ucol.mx/​udec/​sal/​  Bibliographie sur le sujet, programmations académiques, et sources.

123- Dans la rubrique revues en ligne, les archéologues disposeront de Arqueología mexicana : http://www.arqueomex.com.mx/​   mais sans les numéros récents.

124- Boletín del Comite Mexicano de Ciencias Históricas : http://www.colmex.mx/​centros/​ceh/​cmch/​

125- Ichan  Tecolotl. Organo informativo del CIESAS : http://serpiente.dgsca.unam.mx/​ciesas/​spic.html

126- Enlaces. Boletín de la Coordinación de Humanidades de la UNAM : http://www.unam.mx/​enlaces/​

127- Plus spécifiquement destinées aux archéologues :  El Instituto de Identidad y Cultura de la Universidad Anahuac del Sur : http://www.uas.mx/​

128- La Universidad Olmeca :  http://www.olmeca.edu.mx/​encuentromaya.html

129- Parmi les pages thématiques liées à l’histoire “ immédiate ”, celle du Frente Zapatista de Liberación Nacional : http://spin.com.mx/​~floresu/​FZLN/​  Pour un guide des sites zapatistes, rappelons l’existence de http://www.eco.utexas.edu/​homepages/​faculty/​cleaver/​zapsincyber.html , et entre autres sources d’informations ou de communiqués, de La Neta : http://www.laneta.apc.org , de El Nacional : http://serpiente.dgsca.unam.mx/​ser_hem/​nacional/​home.html , de La Jornada : http://serpiente.dgsca.unam.mx/​jornada/​

130- Voir également : Congreso Nacional Indígena : http://www.laneta.apc.org/​cni/​

Pérou

131- Red Científica Peruana : http://www.rcp.net.pe/​

132- Universidad Pontificia : http://www.pucp.edu.pe

Puerto Rico

133- Sur l’histoire de l’île : http://Welcome.toPuertoRico.org/​history.html

134- Histoire politique, économique et sociale. Cette page tire le plus grand profit du Fonds des Gouverneurs Espagnols (XVIII-XIXe siècles) de l’Archivo General de Puerto Rico en particulier, de l’esclavage à la généalogie, œuvre de Luis Negrón Hernández (anglais/espagnol): http://pages.prodigy.com/​PuertoRico/​index.html

Uruguay

135- Red Académica Uruguaya, liens vers l’Université entre autres : http://www.rau.edu.uy/​

Venezuela4

136- Une autre voie d’accés, moins connue mais certes plus rare, est celle de publications en ligne. Venezuela analítica offre ainsi, non seulement l’examen de l’actualité récente et des archives de la revue, les liens vers d’autres sites d’intérêt (ainsi Georgetown), une bibliothèque des principaux textes concernant l’histoire du Venezuela: http://www.analitica.com/​

137- Biblioteca Nacional:  http://www.bnv.bib.ve

138- D’autres catalogues en lignes à l’Université des Andes (Mérida) : http://www.bieci.ula.ve/​  De nombreuses bases de données (beaucoup en construction), d’ouvrages et périodiques.

139- Fundación de Etnomusicología y Folklore FUNDEF : http://ivic.ivic.ve:80/​fundef/

140-  Red académica de centros de investigaciones y universidades nacionales : http://www.reacciun.ve

141- Universidad del Zulia ou un aperçu de l’histoire architecturale de Maracaibo : http://www.luz.ve/​

142- Universidad Central de Venezuela, son histoire en ligne : http://www.sagi.ucv.edu.ve/​

143- Universidad de Nueva Esparta : http://www.une.edu.ve, site fort divers, de la présentation académique à l’histoire de Caracas.

144- Venezuela Cultural : site semi-officiel, aux confins de la politique et des actualités culturelles, rubrique historique, assez riche mais un peu trop en images “ dynamiques ” et autres GIFs (à désactiver donc si l’on souhaite y accéder relativement tranquillement) : http://ven-icis.com

Les archives : à quand une consultation en ligne ?

145Au-delà du débat sur un sujet qui pose la question - scientifique et juridique - de l’accessibilité à un patrimoine national, des projets existent, dont certains devraient se concrétiser dans un proche avenir :

146- Archivo General de Indias : prévue pour “ avant 2000 ” d’après une dépêche de EFE datée du mois d’août 97. La digitalisation des documents est en cours.

147- Le seul catalogue en ligne : El Archivo General de la Nacion de Mexico, et son catalogue ha puesto a disposicion de los usuarios de Internet su catalogo ARGENA II.  Le système de consultation diffère quelque peu de celui du CD-Rom (moins d’options) mais permet d’obtenir l’information demandée assez rapidement :  http://biblioweb.dgsca.unam.mx/​argena/​

148En projet:

149- Parmi les projets qui sont parvenus à notre connaissance, l’AGN de Caracas, à la politique novatrice dont nous espérons qu’elle portera ses fruits dans un futur proche, l’intention de son directeur étant de mettre en ligne les documents numérisés et non pas seulement le catalogue.

Les listes de discussion

150Des “ listes des listes ” fort complètes sont accessibles  à ces deux adresses :

151- Internet Resources for Latin America (Molly Molloy) :    http://lib.nmsu.edu/​subject/​bord/​laguia/​

152- Network & Information Services. University of Texas : http://lanic.utexas.edu/​la/​region/​networking/​

153Notre sélection :

154Mexique : la remarquable et inégalée H-Mexico animée par Felipe Castro (e-mail : fcastro@servidor.unam.mx ) et Martha Loyo (loyo@servidor.unam.mx). Provisoirement assurée par Antonio Ibarra. Contact : <h-mexico@servidor.unam.mx>

155La Red de Historia Colonial del Occidente (e-mail: ajimenez@udgserv.cencar.udg.mx) y diffuse également son bulletin.

156Espagne :

157- la pluridisciplinaire Mail América, del’Université Jaume I de Castellón. Pour prendre contact : sanz@vents.uji.es (Vicent Sanz Rozalén) et écrire à la liste : mailamerica@llistes.uji.es  Inscription (suscribe) : majordomo@llistes.uji.es

158- Siglo XVIII español y latinoamericano, initiative de l’Institut Feijó d’Etudes sur le XVIIIe siècle (Université d’Oviedo) : les responsables : siglo18@sci.cpd.uniovi.es et pour écrire à la liste : SIGLO-XVIII@etsiig.uniovi.es   Inscription  (suscribe) : mailserv@etsiig.uniovi.es

159Brésil:

160- Cinema et Histoire : le cinéma comme discours sur l’histoire, les films comme sources historiques, commentaires de films et ouvrages etc ... e-mail: cinehis@svn.com.br

161Pour une première inscription, e-mail à  <listproc@ufba.br> en indiquant : subscribe cinehis-l <seu nome>

162- "HBRASIL-L" <hbr-mod@ah.ufjf.br>  Une initiative réussie de la Universidade de Juiz de Fora. Pour écrire à la liste : Lista de Discussâo de Historia do Brasil" <hbrasil-l@nwcpd2.cpd.ufjf.br>

163Pérou : CONCYTEC administre trois listes : Historia del Peru, Antroplogia et Inmigrantes al Peru. Pour s’y inscrire, envoyer un e-mail à : listas@concytec.gob.pe en indiquant dans le corps du message : suscribe histperu (ou Antropologia, Inmigrantes)

164Etats-Unis

165H-NET LISTS : pour les listes qui suivent, envoyer un e-mail (suscribe X) à LISTSERV@H-Net.MSU.edu

166- H-AmIndian      American Indian history and studies

167- H-LatAm         Latin American history

168Pour H-NET LIST ON African-American Studies, hébergée par  H-Net, Humanities & Social Sciences On-line and Michigan State University, e-mail  à : listserv@h-net.msu.edu de la manière indiquée : sub h-afro-am firstname lastname, institution

169Exemple: sub h-afro-am Jane Doe, U of Pennsylvania

170 - Pour accéder à la liste de discussion NAHUATL-L (Université du Montana) : http://www.umt.edu/​history/​NAHUATL/​

171- AZTLAN : histoire de l’Amérique précolombienne. Pour s’inscrire, envoyer un message à  : listserv@ulkyvm.louisville.edu

172Rapellons que, sauf indication contraire toute demande d’abonnement à des listes se fait automatiquement sous la forme d’un message sans autres spécification que “ suscribe nom liste ” dans le corps du message, et inversement, pour toute résilisation : “ unsuscribe nom liste ”

Les news

173Pour l’instant peu fréquentés par le gremio americanista. Il existe certes des forums “ culturels ” (de type soc.culture ou alt.culture) permettant d’engager un débat dans l’instant. Leur fréquentation n’est cependant pas celle de spécialistes, universitaires ou étudiants ; en outre, elles sont souvent le prétexte à la diffusion de propagande, personnelle ou politique, sans grand intérêt pour qui s’intéresse à l’histoire passé ou présente. Evaluation de la situation et participation éventuelle possibles à partir du site référence en la matière : http:// www.dejanews.com

174N.B. : comme l’indique dejanews, il est possible de créer son forum ...

175Conclusion : plus que les forums, ce sont les listes de discussion qui ont la préférence des historiens américanistes et fonctionnent effectivement comme lieux de débats virtuels, voire de séminaires, parallèlement à la diffusion et à l’échange d’informations.

176Un seul regret, en ce qui concerne les meilleurs sites signalés : l’évolution par trop rapide de la technologie par rapport aux capacités - le plus souvent financières - limitées des chercheurs de la toile. Certains sites sont optimisés pour telle version de tel navigateur - nous passerons ici sur la guerre Netscape/Explorer, dépourvue de sens pour qui se consacre sur la toile à une recherche et non au commerce - , incluent des images, voire des séquences vidéo qui en ralentissent le chargement. Il est bien entendu possible de les éliminer au chargement, mais dans le cas de documents iconographiques, le préjudice demeure évident. Sans compter que les publicités de ce genre, dites “ dynamiques ”, ne sont pas toujours disposées à disparaître de votre écran, sauf configuration spéciale du navigateur utilisé. Conclusion : n’hésitez pas à faire part de vos observations aux webmasters, ils ne sont pas toujours insensibles au compteur qui ornent leur page Web.

Et enfin, pour acheter des ouvrages d’histoire en ligne ou visiter quelques éditeurs, nous avons fréquenté et apprécié :

177Brésil

178Livraria Cultura : http://www.livcultura.com.br/​scripts/​cultura/​index.asp

179Livraria Booknet : http://www.booknet.com.br/​

180Espagne

181LibroWeb : http://www.libroweb.com/​

182S’est également signalé à l’attention des américanistes : Iberoamericana de Libros y Ediciones, E-mail: iberoamericana@readysoft.es

183Mexique

184Fondo de Cultura Económica: http://www.fce.com.mx/​

185Pour les habitués de Mexico, l’indispensable librairie Gandhi : http://www.gandhi.com.mx/​

186Une autre institution, les éditions Porrúa : http://www.luit.com/​porrua/​home.html

187Et bien sûr : UNAM. Fomento  Editorial : http://serpiente.dgsca.unam.mx/​fomed/​ Voir également la liste de publications régulièrement mises à jour de l’Instituto de Investigaciones Históricas (voir plus haut)

188Ouvrages latinoaméricains en général, une bonne sélection chez :

189Librería Linardi & Risso - Libros latinoamericanos :   http://www.chasque.apc.org/​lyrbooks/​

190Pour tout ouvrage ou CD, CD Rom en anglais: l’incontournable Amazon, qui a d’ailleurs absorbé certains de ses concurrents anglais (Bookpages : http://bookpages.co.uk/twist/twist.plx?form=inetpubwebbookpagesscriptshome.htx&referer=&locale=Europe) et allemands (Telebook : http://www.telebook.com/) , http://www.amazon.com    NB : on y trouve les publications des universités américaines à des prix intéressants.

191Voir également du côté de Berkeley, chez Cody’s : http://www.codysbooks.com/​

192Les exceptions françaises, c’est-à-dire présentes sur le Web : librairie et éditions l’Harmattan: http://www.editions-harmattan.fr/​

193Et Khartala : http://www.karthala.com/​

194Modalités de paiement sécurisé sur la plupart de ces sites.

Haut de page

Notes

1 www.pratique.fr : manuel exhaustif et régulièrement mis à jour. Consultationi ndispensable.
2 Rappelons qu’il n’existe pas de différence entre les extensions fichiers “ htm ” et “ html ”. Nous avons reproduit les adresses telles qu’elles apparaissent sur le Web, tantôt “ htm ”, tantôt “ html ”.
3 Cet ouvrage comprend une première partie d’initiation à Internet et au couurier électronique.
4 Evaluation des ressources locales dans Frédérique Langue, “ Le Venezuela sur Internet ”, L’Ordinaire Latinoaméricain, n°161, Université de Toulouse-Le Mirail 1997.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Frédérique Langue, « Quand les américanistes tissent leur toile. L’histoire de l’Amérique Latine sur Internet », Nuevo Mundo Mundos Nuevos [En ligne], Bibliothèque des Auteurs du Centre, Langue, Frédérique, mis en ligne le 22 février 2005, consulté le 30 mars 2017. URL : http://nuevomundo.revues.org/767

Haut de page

Auteur

Frédérique Langue

CNRS

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Nuevo mundo mundos nuevos est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page